sommeil-bebe

Comment gérer la routine de sommeil de votre enfant lors du changement d’heure ?

Le passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été affecte la plupart d’entre nous. Mais si vous êtes – ou si vous vous occupez – d’un bébé ou d’un jeune enfant, perdre une heure peut faire basculer cette précieuse routine de sommeil.  Nous avons donc demandé à des experts du sommeil de vous expliquer les meilleurs moyens d’aider votre bébé ou votre enfant à s’adapter au changement.

Le dernier week-end du mois de mars, c’est généralement la période de l’année où l’on passe de l’heure d’hiver à l’heure d’été et de ce fait nous perdons une précieuse heure de sommeil.

Ce changement d’heure printanier peut (aargh !) perturber la routine de sommeil soigneusement entretenue de votre bébé.

Pour surmonter ce problème de sommeil, nous avons consulté des experts en trouble du sommeil, qui recommandent ces techniques d’adaptation du sommeil de bébé :

  1. Essayez d’avancer l’heure du coucher d’une demi-heure seulement un jour ou deux avant le changement effectif d’heure. Par exemple, vous pouvez couchez votre bambin le vendredi soir une demi-heure plus tôt que d’habitude. Puis, le samedi soir, modifiez l’heure du coucher d’une autre demi-heure, de sorte de vous adapter déjà à la future « nouvelle heure ».
  2. Si vous modifiez l’heure du coucher, les siestes et les repas devront  également s’aligner. Faites-les légèrement plus tôt pour les adapter à votre nouvelle routine
  3. La lumière joue un rôle important dans le contrôle de notre horloge biologique interne. Essayez de passer un peu plus de temps à l’extérieur pendant la journée pour profiter de l’air frais et de la lumière naturelle. Si votre bébé a du mal à se réveiller le matin, veillez à ce que la pièce reçoive beaucoup de lumière naturelle.
  4. L’utilisation de stores occultants ou de rideaux denses permet de créer un environnement nocturne plus sombre à une heure plus précoce.
  5. Faites un peu d’exercice avec votre bébé, par exemple en jouant dehors, pour qu’il puisse bien dormir. Mais ne les épuisez pas complètement, car les enfants trop fatigués sont – aussi étrange que cela puisse paraître – plus difficiles à endormir.
  6. Veillez à ce que l’environnement de la chambre soit propice au sommeil. Faites en sorte qu’elle soit fraîche, calme et sombre, avec un lit confortable et soutenant.

L’important est de faire en sorte que la routine de sommeil de votre enfant subisse le moins de changement possible. Selon les experts en troubles du sommeil, les enfants qui ont de bonnes habitudes de sommeil ont tendance à mieux supporter les changements d’heure, car ils savent à quoi s’attendre à la fin de la journée,  c’est-à-dire votre routine normale, même si elle est légèrement modifiée au niveau des horaires, à l’heure du coucher.

Et, rappelez-vous, même si cela prend quelques jours, votre bébé se réinstallera bientôt naturellement dans une routine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.